Archive | Passé RSS feed for this section

…14 Ans…

26 Août

Déjà 14 ans putain de merde ce temps qui passe, trop vite, beaucoup trop vite.

Ce temps qui me fais oublier, ta voix, ton sourire, ton visage…

14 ans qu’une moitié de moi s’est écroulée, je n’arrive pas à la reconstruire, une pièce manque alors elle s’écroule tout le temps.

Je n’arrive pas, toujours pas à me dire que je ne te reverrai plus, plus jamais.

Je ne peux pas, ne veux pas y croire, c’est trop dur.

14 ans ça veux dire que j’ai passée plus de temps sans Toi qu’avec toi 13 petites années en ta compagnie.

C’est vraiment trop dur.

Je n’ai qu’un seul regret c’est ce DERNIER bisou que je n’ai pas voulu te faire pensant que tu plaisantais et que je te reverrai le lendemain matin au réveil dans la cour à boire ton café et fumer ta cigarette…

14 ans que j’essai de continuer sans toi, et vraiment il y a des jours plus durs que d’autres.

Je t’aime PAPA.

 

Publicités

13 ANS

25 Août

Le 25 Août cette date fatidique…

Voilà maintenant 13 ans que tu es parti…

13 ans c’est l’âge que j’avais quand tu es parti…

J’ai passé la moitié de ma vie à tes côtés et l’autre moitié sans toi à mes côtés…

Aujourd’hui est un jour plus difficile qu’un autre…

Aujourd’hui j’aurais voulu qu’une seule chose c’est te sentir près de moi, t’entendre rire, et dire des mots tordus, te voir sourire, sentir un baiser sur ma joue…

Mais aujourd’hui sur ma joue il n’y a eu que des larmes qui ont coulées toujours plus vite pour laisser place aux suivantes…

Toi MON PAPA, mon pillier, mon confident, celui pour qui j’aurai gravi des montagnes, à qui je pardonnais tout, même les promesses en l’air…

Celui qui sera toujours dans mon COEUR mais plus jamais dans mes BRAS…

13 ans aprés la douleur est toujours aussi présente, moins souvent, moins « forte », mais toujours là…

Ce chiffre 13 est très dur pour moi ce soir, il signifie que je passerais plus de temps sans toi, que ce que j’en ai passer avec TOI…

J’aimerais juste une fois par an pouvoir te dire JE T’AIME les yeux dans les yeux…

Tu me manque tellement…

TA BISCAN… ❤ ❤ ❤

Cette femme…et moi…

17 Fév

Il y a cette femme en moi, cette femme soumise, car oui pendant 5  ans de ma vie j’ai été soumise au bon vouloir de mon ex compagnon…

Pourquoi Soumise ?

Tout simplement car je n’avais pas le droit de sortir avec mes ami(e)s, ni même presque de sortir tout court, je ne pouvais mettre cette jupe car elle était trop courte, pas ce string car il est trop sexy, pas ce haut trop décolleté, pas trop de maquillage on dirait une pute.

Je ne pouvais pas sourire, ni au serveur du restaurant qui nous servais, ni a la caissière du supermarché, sait on jamais qui aurait pu répondre a mon sourire, je marchais donc tête basse, je ne regardais plus personne, je ne me maquiller plus (trop d’histoires), je ne prenais plus soin de moi a quoi bon je n’était qu’une salope a qui mon mec ne suffisez pas…

images (2)

Alors oui j’était soumise je ne sortez plus sauf avec ma mère, mais j’avais encore des reproches, trop fusionnelle avec ma mère, avec ma sœur, j’ai même eue droit un jour a « si j’avais été là quand ton père est mort tu serais pas comme ça !! »…

Mais même en me plaint aux exigences de messieur, il n’était jamais satisfait c’était toujours trop ceci ou trop cela, pas assez ceci ou pas assez cela…

Je n’avais plus aucune envie pour lui, quand j’entendais son scooter arrivé, je me tourner dans le lit et fesais semblant de dormir, ses mains sur moi me dégoûtée, combien d’excuses ai-je sortie pour ne pas faire l’amour avec lui, ni même l’embrasser, je ne pouvais plus mais je rester…

Oui moi que tu connais Rebelle, Grande Gueule, Franche et tellement Femme, j’ai était soumise  5 ans c’est long, très/trop long…

5 Ans de ma vie où j’ai souffert, souffert de ne pouvoir être moi, jusqu’au jour ou C… en vacances m’as fait comprendre, m’as ouvert les yeux et surtout où j’ai eue le courage de le quitter de tout quitter, de partir de cet enfer… Un  retour de vacances que j’ai appréciée, un jour, un lundi du mois d’Août où j’ai pris toutes mes affaires de cet appartement et d’où je suis partie, ma fille sous le bras chez ma mère; seulement pour quelques semaines avant d’avoir mon chez moi, rien qu’a moi et où je n’avais de compte a rendre a personne, sans soumission, sans ordres…

Alors il m’arrive encore aujourd’hui de me dire que non je ne met pas cette jupe elle est trop courte, que je vais avoir l’air d’une pute, oui même encore aujourd’hui 2 ans et demi après il me reste quelques stigmates de cet enfer…

images (3)

Mais je ne remercierais jamais assez ni ma mère, ma soeur, ma « Reine », mon C… et surtout mon Homme qui petit a petit a force de compliments et d’amour m’ont fait redevenir la Lili qu’ils connaissez, la Lili d’avant, la Lili d’avant LUI !!!!